Capture d’écran 2015-11-08 à 16.06.48

OUBLIEZ INSTAGRAM, LE FLASH PROJECT REMET L’HUMAIN AU COEUR DE LA PHOTO

A contre courant

Instagram, Snapchat, Pinterest, ces réseaux nous les connaissons tous. Basés sur le trie et le partage de photos ils nous ont tous plus ou moins séduits de part leurs possibilités infinis. Pourtant à l’heure du tout instantané, où une photo prise dans la minute peut récolter une centaine de like, un duo de jeunes gens issus de la cyber génération a créé Flash Project. La vingtaine approchante Jean Reynaud (18 ans) et Clara Monteil (19 ans) ont ressenti le besoin de créer quelque chose de concret.

Le projet

Après avoir pris conscience que beaucoup de personnes faisaient de moins en moins de choses offline, Jean Reynaud a décidé de monter un projet communautaire appelé « Flash Project », avec un concept très simple. Chaque trimestre un thème est imposé sur le site web, une ville est choisie (suite aux demandes de participations) et un appareil photo jetable est envoyé à une personne. Cette personne devra donc prendre un cliché en lien avec le thème, écrire un court texte sur cette photo, puis continuera cette chaîne photographique en donnant l’appareil à une autre personne (de la liste prédéfinie) pour donner lieu au final à une édition de 27 photos + le texte de la personne.

« En participant au projet, tu n’as aucune idée de ce que la photo va donner, sera-t-elle belle ? De plus, la personne à qui tu vas devoir leguer l’appareil sera sans doute un inconnu, sera-t-il ou elle sympa ? Il ou elle deviendra peut-être ton meilleur pote, ou ,qui sait, ton futur amour de vacances ? »

Bien entendu, pas de communauté = pas de projet, alors venez participer à l’expérience en vous inscrivant sur le site du Flash Project et suivez toutes les actus autour de cette nouvelle facette de la photographie. Ces 26 photographies, prisent par 26 personnes différentes donneront naissance à une édition collaborative, leur édition, votre édition.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre