o-CORTEZ-570

L’HISTOIRE S’ÉCRIT AUSSI AVEC DES SNEAKERS

Avec l’achat en masse d’Air max one ou de Rosh Run, un bon nombre d’individus lambda pensent posséder une solide culture sneakers. Ils vous saoulent à dire que les sneakers sont apparues il y a dix ans aux States et à ne pas vous laisser en placer une ? Après cet article, vous serez capable de lui dire  » T’y connais vraiment rien, retourne porter des bottines en nubbuck ». 

Mythiques vous avez dit mythiques ?

C’est en 1923 que la première trace d’une paire de sneakers apparait. Au cours de cette année le basketteur Chuck Tailor participa à la vente et au design de la célèbre et indémodable « Converse« 

converse_all_star_00
40 ans plus tard, Philip Knight décide d’arrêter de vendre des chaussures de courses et de créer sa propre marque « Blue Ribbon sport« . Il venait de créer la marque transgénérationnelle:  Nike. blue-ribbon-sportsnike04

Plus tard, au milieu des années 1970, le Hip-Hop qui sort du néant. Et pour pratiquer le Breakdance, il faut porter la tenue la plus confortable possible. Peu à peu un uniforme se construit, Chapeau, jeans et Basket propre. A partir de là, New-York devient le lieu de pèlerinage des sneakers-addicts. Les chaussures deviennent un indice d’identité sociale et de distinction.

Quelques années plus tard, RUN D.M.C lance son Rap « My adidas« , chanson remplie d’émotion envers les pompes de la marque à trois bandes. Elle restera au Top des charts pendant plus d’un an. Le groupe signera le premier contrat de sponsoring avec Adidas pour la modique somme de 1 000 000 $.

A partir d’ici, les marques suivent le mouvement et la moitié des baskets vendues depuis cette époque ne sont pas faites pour taper dans un ballon.

En 2000, la sneakers fait carrément son entrée dans la sphère haut de gamme grâce à Lanvin, en autres, qui s’inspire fortement de la forme de la Converse mais décide de rajouter quelques 0 au prix d’origine.

Dans les 90’s, les vols de Jordans étaient aussi courant que les vols de smartphone aujourd’hui.

Le modèle le plus vendu reste la Air Force One. En 2002, ce n’est pas moins de 15 millions de paires qui ont été vendues. L’AF1 devient l’emblème de la rue.

En 2014, les sneakers pèsent pour 20 milliards de dollars. La roue tourne.

Voila, grâce à ce rapide résumé, vous pourrez répondre plus facilement aux soit-disant messies des sneakers de votre entourage.




Il y a 3 commentaires

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire