300383_2354098212597_1254442991_2888805_69674_n

DISCUSSION AVEC KORGBRAIN

Avec mon ami Fabien alias KorgBrain, nous nous sommes donnés rendez-vous sur une terrasse de Rouen lors d’un après midi ensoleillé afin de réaliser cette interview autour d’une bière.

Fabien peux-tu te présenter pour nos internautes ?

J’ai 22 ans, je suis rouennais et en fin d’étude en imagerie médicale si tout ce passe bien !

Place à la question que l’on te pose le plus souvent, pourquoi le nom « KorgBrain » ?

Parce que j’ai plus d’un Korg à mon arc ! (Rire)

Présente nous maintenant ta musique et tes influences ?

Ma musique est relativement house aux influences jazzy, hip-hop & UK.

Parle nous un peu plus de ce prochain EP et de ces jolies collaborations.

Ce prochain EP est prévu pour la rentrée voire octobre, il sortira en deux temps, un ep d’originaux composé de 6 tracks assez lounge, jazzy & Hip-Hop/Rap. Chaque track sera accompagné d’une voix différente dont Timä ), Starlion, -H-O-TiMe  & d’autres surprises. Ensuite sortira l’EP de remixes que je veux éclectique avec des remixes aux sonorités UK notamment avec Kartell . L’EP sortira sur Brigade Mondaine, la division house & broken beat du label Police Records. Vous pouvez déjà retrouver un EP de Daze  annoncé par les chroniques à la hauteur des Daft Punk.

Tes prochaines dates ?

Le 29 juin à Auxerre dans le cadre du festival Catalpa auquel je jouerai avec les artistes du collectif Wave Futur et également Stupeflip etc. Le 6 juillet dans les jardins de la maison des associations dans le 12eme arrondissement de Paris. Ensuite le 2 Aout au Marina Atlantide à Barcares. Le 9 Aout sur la péniche Concorde Atlantique à Paris. Et le 24 Aout à la Villette Enchantée à Paris avec la Brigade Mondaine.

Après cet EP tu as d’autres projets en tant qu’artiste ?

Après la sortie de cet EP je me consacrerai au prochain que je voudrais plus mature dans les influences et les sonorités, je voudrais un EP résolument House & Techno. J’aime la mode et le cinéma et des propositions autour de la composition musicale pour un défilé ou un court métrage pourrait être un bon trip.

Quel a été ton meilleur souvenir musical ?

Chaque événement est un bon souvenir musical pour moi tant dans le partage avec le public à travers mes DJ sets que les rencontres que cela occasionne. Pour moi mon meilleur souvenir musical reste le Live ISAM d’Amon Tobin que j’ai vu au Bataclan : époustouflant !! Et en tant qu’artiste ma rencontre avec Grems (Hip-Hop Maestro) au détour d’une date au 106 à Rouen après laquelle Grems a entendu et retenu une de mes instrus pour son album « Vampire » sorti le 13 Mai chez SkullCandy en CD, digital et prochainement en vinyle.

Désormais, on te connaît en tant que KorgBrain. Mais tu es aussi manager du label la fille de l’air et de wave futur. Pourrais-tu nous présenter ces projets ?

La fille de l’air est un label associatif au but simple de promouvoir des artistes émergents mais en devenir. Nous l’avons lancé il y a exactement 1 an avec une compile de 17 titres qui était résolument house et vocal. Des artistes tels que Tiam Wills , Alec Carlsson  ou encore Cheaper Shepherd ont particulièrement retenu mon attention. S’en est suivi des sorties d’EPs avec Tiam Wills pour son EP Hardiscount et Tommy Jacob avec son EP High. Notre prochaine release sera L’EP Paris des Cheaper Shepherd accompagné d’un clip du morceau du même nom. Nous organisons des évènements de temps à autres pour le label essentiellement à Lille & Paris, mais nous restons ouvert à toutes propositions de booking de nos artistes.

Wave Futur est une structure de booking/management d’artistes et d’évènementielle. Nous avons organisé des soirées notamment chez Moune à Paris où nous avons invité Ministre X (ClekClekBoom) et Pedro 123 ou encore au Batofar où étaient conviés The Phantom et Bloom. Nous sommes en ce moment en reconstruction. On monte notre roster d’artistes et nous devrions revenir avec une compile et un événement sur Paris.

Quel est le rôle que tu préfères dans tous ces projets ?

J’apprécie tout particulièrement soutenir des artistes qui en valent la peine et qui bien souvent restent planqués dans leurs chambres. L’idée est de les porter vers le haut en leur apportant une plus grande visibilité et leur offrir des opportunités de booking.

Comment penses-tu évoluer dans les prochaines années ? Manager ou Artiste ?

Les deux, capitaine ! Advienne que pourra, l’essentiel étant de prendre du plaisir tout en gardant la tête sur les épaules car je compte tout de même endosser ma blouse blanche chaque matin (rire)

Merci à toi, voudrais tu rajouter quelque chose ?

Solidaire jusqu’au bout je tiens à faire un clin d’œil à ma scène locale qui en vaut la peine, Tuchy Frunk , Bazarov, 30 MPE, Christine  & Easy Morph  etc…… Ah j’oubliais Keen’V (Crache sa bière).

Interview réalisée le Mardi 18 Juin par Arthur Portefaix.



Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire