[FASHION WEEK REVIEW] PARIS FALL 2015 – AMI

Il y a deux ans, les projecteurs étaient tournés vers celui qui révolutionnerait le vestiaire masculin français, alors proclamé chef de file d’une nouvelle mode à la française et grand gagnant de l’ANDAM, Alexandre Matiussi… Après avoir fait ses armes chez Dior ou Marc Jacobs, le créateur de 33 ans décide de renverser les codes d’une hystérie fashion, en créant un dressing masculin emprunt d’honnêteté et d’une subtile simplicité, un vestiaire casual chic, facile mais cool marqué d’une authenticité certaine. Et cette authenticité, nous la devons à la sensibilité du jeune designer ayant intégré la volonté du français contemporain avide de légèreté, d’une discrète sophistication, d’insouciance mais aussi de caractère.

C’est justement cette insouciance qu’Alexandre Matiussi a exploité au cours des collections précédentes, on se souvient notamment d’une présentation « Premiers Baisers » haute en couleur, tout droit sortie d’une sitcom, pour l’édition SS15.

Mais à l’instar des saisons, les inspirations évoluent, l’enfance laissant place à la maturité révélant une élégance estompée lors des éditions précédentes. Certains s’accorderaient à souligner un manque d’audace de la part du créateur, mais ces lignes et cette simplicité résident avant tout dans l’attention que porte Alexandre Matiussi aux clients AMI, amateurs de pièces décontractées, simples, légères. Les silhouettes urbaines se déclinent à travers différentes pièces outwear, déstructurées, couplées aux pantalons et denim courts révélant une dynamique élégamment lazy.

On note l’ascendant et l’influence du vêtement militaire que l’on retrouve chez de nombreux créateurs pour l’hiver 2015, symbole d’un homme près à affronter la jungle urbaine. Mais cette image brut, prosaïque même, est contrastée par une apostrophe au rêve et au romantisme suggérant une certaine sophistication illustrée par les roses imprimées ou le par dessus tangerine.

Coup de coeur donc pour cette nouvelle vision du dressing masculin par Alexandre Matiussi, qui en gage de renouveau, a troqué son célèbre bonnet rouge pour un bleu navy, certainement symbole de nouvelles perspectives.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre