10 ANS APRES JEFF MILLS ANNONCE EXHIBITIONIST 2

Jeff Mills est considéré comme l’un des producteurs les plus inventifs au monde et représente une des figures majeures de la naissance de la scène de Détroit. Se faisant appeler « The Wizard » à ses débuts, il créa le collectif Undergound Resistance avec Mad Mike Banks. Devenu référence en matière de musique électronique Jeff créa son propre label »Axis » à Chicago en 92. De ce fait il pu prendre son indépendance artistique et il continua a produire ses propres tracks, mélangeant style industriel et inspirations tirées de la science fiction.

Véritable expérimentateur il s’émancipe des limites de la techno et mélangea les genres en collaborant avec nombre d’artistes contemporains. Dans le courant de l’année 2000 il travailla sur une fusion entre image et son en réorchestrant complètement le film muet « Metropolis » de Fritz Lang. En 2001 il créa Mono, une installation inspirée du film de Stanley Kubrick, 2001: l’Odyssée de l’espace. Il continue de travailler et d’expérimenter et ceux qui le suivent auront sans doute aperçu un partie de son oeuvre lors de ses cartes blanches au Louvre et à la Philharmonie de Paris.

C’est en 2004 que son oeuvre « The Exhibitionist ». Sur un DVD il présentait plusieurs DJ sets filmés sous différents angles (de face, du dessus, de côté). Le film fit sensation. « J’ai toujours pensé qu’il pouvait être intéressant de donner au public l’occasion de comprendre comment un set de DJ est conçu et programmé, et d’en suivre le processus dès le début. » résume-t-il.

Exhibitionist 2 est un film documentaire qui explore l’art du DJaying de manière graphique, montrant comment l’artiste doit s’adapter pour faire face à l’usage de nouvelles technologies, et ainsi gagner en technique. Les nouvelles machines et les nouveaux outils permettent de mettre en place des transitions et des sets d’une complexité qu’il était presque impossible à atteindre il y a quelques décennies. Dans ce second volume, Jeff Mills s’immerge encore plus profondément dans son art pour présenter, non seulement sa manière si unique de mixer, mais aussi comment il est amené à penser, en temps réel, pour créer et travailler spontanément comme un musicien jouerait d’un instrument acoustique ou un soliste improviserait un rythme. Ce projet ambitieux consiste à capter le DJ dans une quantité d’enregistrements filmés afin de montrer comment il programme et joue les morceaux qui nous font groover.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre